11 février 2015

Évasion de saison 2

Retour sur la journée du samedi 7 février, cette fois-ci en noir et blanc. La troupe s'est vue obligée de se scinder en deux groupes pour cause de retards intempestifs, j'ai donc pu photographier l'arrivée du second convoit. Les sept bonshommes semblent minuscules vue d'ici. C'est si beau. La vallée, la neige immaculée, les sapins contrastés...



Ça y est, tout le monde est arrivé à bon port. C'est l'heure de l'installation et de la découverte. Le petit refuge qui nous accueille nous est chaleureusement prêté par une connaissance de ma famille. Il est petit, cosy, si chaleureux. Tout est à disposition: bougies, lampes à huile, marmites, cuisinière à bois, matelas à l'étage, haches... Bref, tout ce qu'il faut pour survivre au milieu des bois. L'intérieur est rustique, authentique. C'est magnifique, tout autant dépaysant que le paysage qui nous entoure. Ici nous retrouvons de vraies valeurs, loin de la télévision et de l'effervescence de la ville. Nous retrouvons le silence, l'air pur, le temps de vivre, de faire à manger, de partager des rires entre amis.




Les estomacs gargouillent. C'est l'heure de déballer nos 3kg de fromages et de mettre la main à la patte. À la lueur de la bougie, le feu de la cuisinière est entretenu, le fromage est découpé, le pain est tranché, les piques à fondue sont nettoyés, le vin chaud est touillé, les carottes sont râpées et les copains sont rassasiés. 





Petite sortie digestive pour admirer les étoiles scintillantes avant de retrouver notre matelas géant. Que c'est beau, que c'est beau.

1 commentaire:

  1. Les photos rendent très bien en noir et en blanc ! C’est incroyable comme les étoiles ressortent !

    RépondreSupprimer