17 novembre 2014

Étudiants bien formés, patients mieux soignés

Le mercredi 5 novembre 2014, avait lieu la mobilisation nationale des étudiants et professionnels en kinésithérapie. 
Les kinésithérapeutes de France sont descendus dans la rue pour faire entendre leur colère et leur raz le bol. Plus de 2500 étudiants ont pris le bus pour rejoindre la capitale, et quelques centaines de kinésithérapeutes diplômés indignés nous ont rejoint à Paris pour faire entendre notre voix.
Le rassemblement était énorme (entre 3000 et 5000 personnes selon les chiffres officiels), jamais une mobilisation de la FNEK n'avait été aussi grande! 

Petits rappels du pourquoi du comment nous montrons les crocs:
Aujourd'hui, les kinésithérapeutes sont reconnus bac +2 après 4 années d'études: 1 an de concours suivi de 3 années de formation en institut de kinésithérapie.  Les concours actuels sont la PACES (première année de médecine) ou le concours privé type PCB (physique chimie bio). Ce système est inégalitaire sur le plan social: pendant qu'à Strasbourg nous payons une année universitaire normale pour nous inscrire en première année de médecine (quelques centaines d'euros), les étudiants des autres villes de France payent des milliers d'euros pour le concours PCB (précédé souvent d'une année de prépa privée payante elle aussi).
Pour finir, notre programme de formation reste inchangé depuis 1989, alors que notre profession est en constante évolution! Nous entassons un programme de 5 années en 3 ans de formation!

Nos revendications étaient claires et simples:
  • 4 années de formation spécifique en IFMK
  • Une sélection universitaire par PACES
  • Une reconnaissance 300 ECTS et un grade Master bac +5

Suite à notre mobilisation énorme, le gouvernement a reçu les représentants de la FNEK et le 13 novembre a été formulé un nouvel arbitrage.

Le gouvernement a entendu nos appels, et a accepté plusieurs de nos revendications:

  • La sélection par PACES, STAPS et première année de science dès la rentrée 2016
  • La suppression du concours privé type PCB
  • 4 années de formation spécifiques en IFMK dès la rentrée 2015
  • Une première année sanctionnée de 60 ECTS suivie de 240 ECTS pendant la formation continue ce qui nous mène à 300 ECTS!

Même si toutes nos revendications n'ont pas été prises en compte, c'est une avancée énorme. La sélection ne sera plus inégalitaire, et nous accéderons enfin au système universitaire, c'est à dire à la recherche et à la mobilité internationale!
Nous sommes extrêmement fiers que notre mobilisation ait porté ses fruits! La formation avance enfin en France!

Pour plus d'informations rendez-vous ici: www.fnek.fr
Vous pouvez également visionner cette vidéo créée par l'Ordre des MK suite à la manifestation:


___

Je vous laisse maintenant découvrir mes quelques photos de cette journée de mobilisation nationale. 3 bus étaient en partance d'Alsace, c'était énorme! Merci à tous, merci à nos représentants FNEK, merci à mes camarades présents, merci aux personnes qui nous soutiennent.
















La journée se termine. Nous retrouvons nos bus, sous un coucher de soleil splendide. C'est reparti pour 7h30 de route vers notre belle Alsace.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire