2 avril 2014

Strasbourg sur film II.

Troisième et dernière partie du film Fuji Xtra superia 400.
Deuxième série argentique sur Strasbourg.

L'ambivalence architecturale strasbourgeoise, vue du Nouvel Hôpital Civil. Le printemps arrive en ville et les magnolias dévoilent leur jolie couleur autour de l'église Saint Pierre le Jeune. Photo géométrique de notre voisinage, bâtiments gris, monotones et bourgeons éclairés par un rayon matinale.
L'Ill au crépuscule, le ciel rose. La belle rue des Orfèvres un dimanche matin de vote. Un super héros tagué et une cathédrale reflétée. Une erreur de mise au point et un pigeon. Des moineaux, des colombages et du batifolage. Les jolies étagères. Un auto-portrait sombre et rayé. Les beaux bâtiments d'en face et le soleil matinal. Des étudiantes en fin de stage. Des classeurs bien rangés et colorés.

De quoi boucler ce film bourré d'amour et de passion.
Ma première vrai peloch'. Un bonheur sans nom.
















3 commentaires:

  1. Tu as oublié "et une pendule de gare" dans ta longue énumération de présentation =D
    Série sympathique, surtout prise dans son ensemble, mais je crois que j'aimais mieux la première. Sinon, une petite préférence pour ton autoportrait :)

    RépondreSupprimer
  2. Une jolie lumière sur l'ensemble de la série ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup tous les deux!! :)

    RépondreSupprimer