15 janvier 2017

Visite à domicile

Semaine numéro deux. Je me lance directement à la chasse au portrait. C'est ce qui me manque le plus finalement. Je fais de beaux voyages, photographie de beaux paysages, mais ne prends plus assez le temps de photographier les visages des personnes qui m'entourent. 

Bienvenue chez madame G
Madame G est une de mes première patiente depuis que je suis installée dans ce cabinet pas loin de Strasbourg. Madame G, je la vois 2x par semaine depuis 15 mois, environ. C'est une personne qui me touche beaucoup, qui a toujours plein de choses à raconter, à partager. Elle n'aime pas trop être photographiée, mais elle est touchée par ma demande. Elle aime bien les projets artistiques, ça change, alors finalement elle accepte de poser.
Dans sa maison, il y a plein de biblos, plein de souvenirs. Son défunt mari qu'elle aime tant, on le retrouve partout, ses bateaux, ses tableaux, les souvenirs de leurs voyages ensemble. Les collections de hiboux, chouettes et éléphants, ça c'est elle. Les plantes aussi. Elle n'a plus beaucoup d'énergie, son corps est douloureux et fatigué, mais elle trouve toujours le courage de prendre soin de son jardin et de ses plantes, tout comme d'allumer chaque jour des bougies pour son mari.
Madame G elle prend son temps pour faire confiance aux gens, elle en a vécu des histoires ! J'ai été patiente, je lui ai laissé le temps de me faire confiance et aujourd'hui j'ai en face de moi une personne extraordinaire avec le coeur sur la main. 
Elle mérite bien son petit portrait ici.




8 janvier 2017

Perspectives, 2017

Une nouvelle année est arrivée, et avec elle tout un tas de belles résolutions.
Parmi elles, l'envie folle de retrouver le déclencheur et de re-partager ici mes clichés.
L'année 2016 est passée à une vitesse folle. Organiser son mariage ça bouffe du temps, se sortir du wedding blues d'autant plus. Fini le bricolage, les réunions, la planification, et j'en passe. Place au vide, le vide qui marque la fin de cet extraordinaire évènement. Tellement d'émotions, tellement de bonheur accumulé et du jour au lendemain c'est terminé, bouclé. Il m'aura fallu 4 bons mois pour m'en remettre, et retrouver un rythme de vie normal.  Me souvenir de mes activités favorites, réussir à me replonger dans mes passions, et ne plus me laisser bercer par le quotidien. Voilà ce que j'attends de 2017.

Je suis sortie dans les rues de Strasbourg ce weekend, avec l'envie de me relancer dans une sorte de projet sans nom. Essayer de partager tous les mois, voire toutes les semaines si j'y arrive, quelques images ici.

La météo était idéale. Fraiche, les premiers flocons accrochés au bitume, avec quelques restes d'illuminations de Noël.
Quoi de mieux pour débuter ce projet et illustrer mon envie de me reprendre en main que ces belles perspectives strasbourgeoises :


6 janvier 2017

Septembre 2015

Les conditions sont un peu humides pour la grimpette ce weekend de septembre, mais il fait encore chaud, la température idéale pour profiter de quelques jolies voies non loin de là.
Cette même soirée, ma si belle vallée alsacienne est brumeuse. J'aime photographier cette accumulation de gouttelettes qui transforme le panorama habituel en quelque chose de magique, de mystique.



Nikon FE - Fuji Xtra superia 400

13 décembre 2016

Grain d'amour

25 juillet 2015.
Vous concrétisez votre amour face à tous vos proches et nous avons l'honneur d'assister au plus beau jour de votre vie
Que vous êtes beaux, quelle belle cérémonie, que de tendresse et de joie partagée. 
Votre fête de l'amour ne nous a pas laissé indifférents. Mais ça vous le savez.
On vous aime.


Nikon FE - Fuji Xtra superia 400

28 novembre 2016

Grain estival

C'est le début de l'été, juin, juillet 2015. 
Nous profitons de nombreuses sorties natures, les pieds sur terre ou dans les airs, de l'Alsace à l'Auvergne, du matin jusqu'au belles soirées colorées. Ces images sortent encore une fois du Nikon FE, pellicule Fuji Xtra superia 400.